Fiche de lecture n°9

Publié le par Anaïs

GELINAS, Marie-Anne. Les compétences requises pour la diffusion d’une collection numérique. In BN du Québec. Site de la Bibliothèque Nationale du Québec. [En ligne]. Disponible sur :<http://www.banq.qc.ca/documents/a_propos_bnq/communiques/ma_gelinas.pdf> (Page consultée le 20 janvier 2006)

L'auteur

Technicienne en documentation à l’Université du Québec, Marie-Anne Gélinas a reçu le prix d’excellence de la Bibliothèque Nationale du Québec pour ce document.

L'article

Marie-Anne Gélinas nous fait part de sa vision de la bibliothèque numérique, elle rappelle qu'il s'agit avant tout d'une banque de documents, mais à la différence d'Internet ceux-ci sont ordonnés et fiables. De plus, les différente étapes de traitements des documents numérisées sont les mêmes que pour un document analogique: acquisition, traitement, conservation et diffusion.
Le métier de technicien en documentation devient polyvalent et très évolutif dans le sens que les possibilités de gestion et de structuration et de mise à disposition de l'information sont en constantes évolutions. La formation doit également être assurer à l'usager afin qu'il puisse exploiter les nouveaux outils mis à sa disposition.
Le travail coopératif est capital pour la réussite d'une bibliothèque numérique et cela avec les informaticien et les autres structures documentaires de son environnement. La bibliothèque numérique doit être intégrée au reste de la structure, s'il existe un catalogue des documents analogiques il serait intéressant que les documents numérisés y soient intégrés.


Commentaire

Ce document extrêmement synthétique est intéressant pour une première approche du monde des bibliothèques numériques. Il est dommage que la question de l'étude des usages ne soit pas développé, l'auteur part ici de l'offre et non de la demande. Il est en quelque sorte sous entendu que l'usager doit être formé à l'utilisation de la bibliothèque numérique, mais il aurait été important de rappeler que c'est l'outil qui doit être adapté aux usages et non l'inverse.
Un élément m'a posé problème dans ce document: « [l'usager] aura désormais accès à une quantité d'informations inimaginables », c'est vrai que cette idée fait tourner la tête, mais sera t-il possible pour lui de s'y retrouver, de passer d'une source à une autre, pourra t-il seulement en connaître l'existence?


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

voyance gratuite mail 29/03/2017 16:17

Bonjour et merci pour le partage.

voyance gratuite 18/01/2017 15:54

Bravo ! Votre blog est l'un des meilleurs que j'ai vu !

voyance en ligne gratuite par mail 04/01/2017 18:06

Grâce à vous, j'ai pu apprendre beaucoup de choses intéressantes. J'espère en apprendre encore.

voyance gratuitement 05/12/2016 16:09

Bravo ! Votre blog est l'un des meilleurs que j'ai vu !

voyance gratuite par email 23/11/2016 11:36

J’adore vraiment ce que vous faites, bravo !!! Merci bien de partager avec nous cet article .