Fiche de lecture n°8

Publié le par Anaïs

Le texte analysé ici a été édité en deux billets sur le blog de Manue.

Manue [pseudonyme]. Les joies de la déconstruction numérique. In Figoblog. Bibliothéconomie [En ligne] Disponible sur <http://www.figoblog.org/document504.php> (Page consultée le 20 janvier)

Manue [pseudonyme], Got [pseudonyme]. Les joies de la déconstruction numérique. In Figoblog. Bibliothéconomie [En ligne] Disponible sur <http://www.figoblog.org/document504.php> (Page consultée le 20 janvier)

Les auteurs

Manue, bibliothéconome est l'auteur de Figoblog un blog de veille à suivre absolument!
Got est l'auteur d'un blog de veille des NTI, mais on y trouve également des informations sur la bibliothéconomie et le monde des archives.

Les articles

Les joies de la déconstruction numérique

Manue aime bien affirmer que « le numérique change à la fois beaucoup et pas grand chose dans la manière dont on appréhende le document et la bibliothèque ». Enfin de compte la bibliothèque numérique s'inscrit dans la même ligne directrice que la bibliothèque traditionnelle, les missions et les motivations sont les mêmes. En ce qui concerne le document numérisé, il doit être fidèle au document analogique. En effet la numérisation déconstruit le document, c'est au professionnel de l'information de part les métadonnées et la structuration de l'information de permettre une substitution du document original.


Numériser ce n'est pas éditer

Les auteurs se penchent sur les questions de numérisation et d'édition et ainsi soulèvent la question: peut on dire que la bibliothèque édite lorsqu'elle numérise? Et bien justement non, elle ne doit surtout pas éditer. Elle crée certes quelque chose mais ce ne doit pas s'apparenter à une création intellectuelle. La numérisation doit se cantonner à être l'adaptation d'un support à un autre. Par cette mise en oeuvre, la bibliothèque crée une valeur ajoutée (balisage, métadonnées internes,...) mais ne doit pas modifier le contenu intellectuel du document, afin d'en conserver le sens et la forme. Tandis que le travail d'édition est un travail de création car le document n'existait pas auparavant.

Il est vrai que les taches d'édition et de numérisation utilisent les mêmes outils, mais il s'agit de deux démarches différentes: la production d'un nouveau document et la mise à disposition d'un document sous une forme différente.


Commentaire

Partir du postulat que « le numérique change à la fois beaucoup et pas grand chose dans la façon dont on appréhende le document » est assez provocateur au premier abord, et pourtant la démonstration que nous livrent Manue et Got est pertinente. Il est vrai que la bibliothéconomie ait connu de grands bouleversements avec l'arrivée du numérique. Mais les missions auxquelles nous tenons tant sont toujours d'actualité seulement de nouveaux outils sont à notre disposition pour les remplir. J'apprécie cet article car je pense qu'il remet les chose au clair, ce n'est pas à la bibliothèque de remplir le rôle de l'édition, la maîtrise des outils numériques ne doivent pas faire oublier que la mise à disposition passe par l'intégrité du document. Il est déjà tellement difficile de mettre à disposition de l'information avec neutralité. Je pense qu'il manque tout de même dans ces billets l'idée que le document numérisé ne se substitue pas totalement au document analogique, en effet le support original est également vecteur d'information, il est donc important de s'y référer.


Commenter cet article

voyance 18/01/2017 15:54

C'est interessant de trouver comme ce genre de postes.

voyance 23/11/2016 11:39

Super bien fait et très bons documents, très agréable à parcourir bonne continuation à bientôt.

voyance gratuite par mail 17/10/2016 11:35

Bravo ! Votre blog est l'un des meilleurs que j'ai vu !

voyance gratuite mail 06/09/2016 14:49

Merci beaucoup votre site et vos conseils sont super !

voyance gratuite en ligne 04/08/2016 14:36

Bravo pour le blog et vos articles.